Être en bonne santé, c’est une grâce !

Santé en ligneAnatomieTête et couOreilles humaines
Oreilles humaines
Mardi 21 avril 2015

Anatomo-pathologie des oreilles

Occupant des cavités creuses situées de chaque côté de la tête, les oreilles donnent aux humains la capacité d’entendre les différents sons émis, les maintiennent en équilibre. Ces deux fonctions s'appuient sur les récepteurs nerveux spécialisés, qui répondent à des ondes sonores ou des changements dans le mouvement.

L’oreille se compose de trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Elles ont, chacune, un rôle essentiel dans l’audition et l’équilibre.

Structure et fonctions

L’oreille externe comprend les parties visibles de l’oreille, à savoir le pavillon et le conduit auditif externe. Le pavillon de l’oreille est d’une structure cartilagineuse concave, qui recueille, filtre et dirige les ondes sonores, qui se propagent dans l’air vers le conduit auditif externe. Le Conduit auditif externe est un conduit de 2,7cm de long, qui dirige les ondes acoustiques perçues afin de faire vibrer la membrane du tympan.

Pour ce faire, le conduit auditif externe amplifie ou atténue les ondes sonores selon leur fréquence, afin de protéger le tympan des ondes sonores à fréquences élevées. Le Conduit auditif externe maintient également les conditions appropriées de température et d’humidité nécessaire pour préserver l’élasticité de la membrane tympanique. En produisant le cérumen, il offre une protection supplémentaire contre les insectes et les particules étrangères.

L’oreille moyenne est constituée de la membrane du tympan, qui est le muscle qui le sépare de l’oreille externe. Elle est également reliée à l’oreille interne par l’intermédiaire de trois petits os délicats appelés respectivement marteau, enclume et étrier. L’une des principales fonctions de l’oreille moyenne est d’assurer le transfert efficace du son le long de la chaîne vers l’oreille interne. L’oreille moyenne améliore ainsi la transmission et protège l’oreille interne à partir de muscles qui se contractent en réduisant l’intensité de la transmission.

L’oreille interne, également appelé labyrinthe, en raison de sa forme complexe, comprend deux principales structures, à savoir le système vestibulaire et la cochlée, qui ont chacune une fonction distincte. Le système vestibulaire est responsable de l’équilibre du corps. Il assure cette fonction en tenant faisant des calculs, qui tiennent compte de la position angulaire de la tête et de son accélération. La cochlée, située à l’intérieur du canal cochléaire est le principal organe de l’audition à l’intérieur de l’oreille interne. Le nerf cochléaire est responsable de l’acheminement de l’influx nerveux sonore vers le cerveau.

Pathologies touchant l’oreille

Les trois différentes parties de l’oreille peuvent être touchées par différentes maladies. La maladie la plus fréquente est l’otite. Ce terme englobe toutes les infections de l’oreille qui sont souvent douloureuses en raison de l’inflammation et de l’accumulation de fluides. Elles affectent en général l’oreille moyenne. On parle d’otite externe quand le conduit auditif externe est touché, d’otite moyenne quand l’oreille moyenne est touchée et d’otite interne quand l’oreille interne est touchée.

A part les infections, d’autres maladies comme le cholestéatome, la maladie de Ménière et le neurinome acoustique peuvent également toucher l’oreille. Les différentes pathologies de l’oreille peuvent être traitées avec des antibiotiques ou des mesures préventives, qui permettent d’éviter les différentes infections.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.