Être en bonne santé, c’est une grâce !

Santé en ligneDossiersGlande thyroïdeHormones de la thyroïde
Hormones de la thyroïde
Samedi 30 avril 2016

Hormones de la thyroïde : présentation, rôles, variations

La thyroxine et la triiodothyronine sont les deux principales hormones sécrétées par la thyroïde. Très importante pour l’organisme, une variation importante de leur taux dans le sang peut être à l’origine de divers troubles.

Biosynthétisée dans la thyroïde, la thyroxine et la triiodothyronine sont obtenues par l’iodation de la thyroglobuline. Encore appelées hormone T4 et T3, ces hormones sont synthétisées en laboratoire et utilisées dans le traitement de l’hypothyroïdie et chez les personnes ayant subi une thyroïdectomie (retrait de la thyroïde).

Présentation

La thyroxine est composée d’un acide aminé (la tyrosine) sur lequel viennent se greffer quatre atomes d’iode. La thyroxine est la principale hormone produite par la thyroïde, elle représente en effet 80% des sécrétions thyroïdiennes.

La Triiodothyronine quant à elle est composée de trois atomes d’iode rattachés à la tyrosine. La thyroïde produit une faible quantité de T3 et la majeure partie de cette hormone dans le sang est issue de la désiodation de la thyroxine sous l’effet d’une iodothyronine désiodase.
La production de ces deux hormones est contrôlée par l’hypophyse. Ce contrôle se fait par l’intermédiaire de la TSH, une hormone qui stimule la thyroïde à produire plus ou moins hormone en fonction des besoins de l’organisme.

Rôle des hormones thyroïdiennes

Ces hormones interviennent dans le processus de régulation du métabolisme de l‘organisme. En outre, elles entrent en jeu dans la formation du cartilage de conjugaison, élément essentiel pour la croissance osseuse. Le poids, la taille, l’activité cardiaque ainsi que la maturation cérébrale et sexuelle d’un individu sont tous influencés par l’effet de ces hormones. Au niveau des cellules, elles permettent la consommation d’oxygène. Elles coordonnent les réactions chimiques du métabolisme et la différenciation des tissus. Elles régulent les dépenses énergiques et la température corporelle. Elle contrôle le métabolisme des glucides, protéines et lipides. En outre, elles maintiennent le taux de calcium sanguin à un niveau normal.

Variation du taux des hormones thyroïdiennes

Le taux sanguin normal de thyroxine dans le sang varie selon l’âge. Chez le nouveau-né, il est très élevé avant de diminuer progressivement avec l’âge. Entre 5 et 20 ans, sa valeur moyenne est comprise entre 90 et 150 nmol/L. À partir de 20 ans jusqu’à 65 ans, il se situe entre80 à 140 nmol/L et au-delà de 65 ans entre 70 et 130 nmol/L. Le taux moyen de Triiodothyronine dans le sang se situe entre 1.07 et 3.37 nmol /L. Il est à noter qu’il diminue aussi avec l’âge.

Une variation du taux de ces hormones dans le sang peut être le signe d’un dysfonctionnement de la thyroïde. Un dosage de l’hormone T4 et T3 permet d’identifier la nature du trouble. Les principaux troubles causés par une variation de thyroxine sont : une carence en iode, une hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie.

La carence en iode

L’iode étant le principal composant dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, une carence de ce composant peut entrainer une baisse de la production d’hormones par la thyroïde. Ce qui peut provoquer une hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie

On parle d’hypothyroïdie lorsque l’organisme n’arrive pas à produire suffisamment d’hormones T3 et T4. D’origines diverses, cette affection provoque un ralentissement du métabolisme.

L’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie se traduit quant à elle comme une surproduction d’hormones thyroïdiennes. Elle peut entrainer une accélération du rythme cardiaque et des troubles digestifs


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.