Être en bonne santé, c’est une grâce !

Santé en ligneDossiersOs et articulationsPoignet et mainCal vicieux du poignet
Cal vicieux du poignet
Vendredi 18 septembre 2015

Cal vicieux du poignet : symptômes, diagnostic et traitement

Le cal vicieux du poignet est le résultat d'une consolidation osseuse dans une position anormale. C’est une complication de la fracture de l’extrémité du radius. Elle est douloureuse et gêne considérablement les mouvements de l’articulation.

À la suite d’une fracture de la tête radiale, le trait de fracture se situe généralement au-dessus ou traverse l’articulation. La réduction de ce type de fracture est délicate. Un mauvais alignement, une réduction incomplète ou excessive peuvent entraîner une déformation lors de la consolidation.

Symptômes d’un cal vicieux du poignet

Des douleurs au niveau du poignet sont présentes. Elles augmentent d’intensité lors des mouvements. Des fourmillements se font ressentir au niveau des doigts. La mobilité du poignet et celles des doigts sont diminuées et une raideur articulaire est souvent présente. Cette pathologie entraîne une perte considérable de la force musculaire ainsi que de la force de serrage de la main.

Comment se fait le diagnostic d’un cal vicieux ?

Plusieurs examens d’imageries médicales sont réalisés pour poser le diagnostic de cette affection. Des radiographies ainsi qu’un arthroscanner du poignet sont effectués. Ces examens permettront d’évaluer l’ampleur de la déformation, mesurer une éventuelle inégalité au niveau de la longueur des os de l’avant-bras et déceler des lésions ligamentaires ou cartilagineuses.

Traitement

Outre son côté inesthétique, cette affection du poignet peut provoquer une gêne importante, entraver les mouvements et provoquer d’intenses douleurs. Elle augmente la pression au niveau des surfaces articulaires et à long terme une arthrose peut s’installer. Dans ce cas, un traitement doit vite être mis en place pour éviter de nouvelles complications.

Le traitement d’un cal vicieux du poignet consiste à réaliser une ostéotomie. Lors de cette intervention chirurgicale, l’os sera coupé au niveau de la zone déformée. Ensuite, deux fragments seront alignés correctement puis fixés à l’aide de broches ou d’une plaque vissée. À la suite de l’opération, le poignet sera immobilisé durant deux à quatre semaines. Un suivi radiographique sera effectué jusqu’à consolidation complète. Après le retrait du plâtre, des séances de rééducation seront réalisées pour redonner au plus vite au poignet sa mobilité complète.

Il peut arriver que certains symptômes persistent après consolidation complète de l’os. Il peut s’agir des douleurs ou de raideur articulaires. Mais elles sont généralement sans gravité. D’autres complications peuvent apparaître comme une algodystrophie du poignet.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.