Être en bonne santé, c’est une grâce !

Santé en ligneHoméopathieMaladies traitéesTraumatismesTraumatisme et homéopathie
Traumatisme et homéopathie
Jeudi 11 août 2016

Traiter les traumatismes par homéopathie

Étymologiquement, le mot traumatisme provient du terme grec ‘’trauma’’ qui signifie blessure ou atteinte du corps. Dans le domaine médical, un traumatisme est le résultat d’un choc violent produit par un agent extérieur et générant des blessures ou des lésions. De façon générale, le traumatisme est une blessure grave et soudaine susceptible de mettre en danger la vie de la victime. Le traumatisme peut affecter les tissus ou les organes ou même le psychisme, on parle alors de traumatisme psychique ou psychotraumatisme. Ainsi, le traumatisme qualifie un choc ou une action violente qui blesse le corps, mais qui peut également atteindre le mental. Ainsi, les accidents de la circulation routière ou dans le domaine sportif, les agressions, peuvent provoquer des traumatismes physiques et psychiques avec notamment des personnes blessées dans leur chair et au niveau de leur mental. En plus des accidents, les lésions auto-infligées, les faits de guerre, les complications consécutives à des soins médicaux ou chirurgicaux, sont susceptibles de provoquer des traumatismes qui peuvent être liés à des brûlures, à des blessures ouvertes provoquées par des armes à feu ou des armes blanches. Les chocs thermiques, électriques et chimiques ainsi que les irradiations peuvent favoriser des traumatismes.

Les traumatismes peuvent atteindre toutes les parties du corps. On distingue ainsi fréquemment le traumatisme crânien, le traumatisme thoracique, le traumatisme abdominal, le traumatisme médullaire, le traumatisme oculaire, etc. Ces traumatismes peuvent avoir pour signes manifestes, entre autres, la douleur, les lésions (cutanées, musculaires ou tissulaires), les fractures ou lésions osseuses, les entorses, les ecchymoses, les luxations, les hématomes, une impotence fonctionnelle, les déformations.

Traitements homéopathiques des traumatismes

Plusieurs remèdes homéopathiques permettent d’atténuer diverses formes de traumatismes.

Arnica montana est le médicament couramment utilisé le plus tôt possible contre les traumatismes sous toutes leurs formes. Il calme la douleur et agit, par ailleurs, sur les muscles et les tissus mous.

En cas de fracture d’entorses, de petites hémorragies, de plaie, Arnica montana est un remède actif et permet de réduire avec succès les hématomes. Le patient peut avoir recours à trois granules issus de la dilution 6 ou 7CH, qu’il devra absorber une à trois fois, au cours de la journée.

Arnica montana peut être également utilisé en présence des traumatismes psychiques.

En présence des traumatismes situés au niveau du globe oculaire, consécutifs à un coup de poing, Symphymtum officinale 5 CH est particulièrement efficace, à raison de 5 granules, 3 à 4 fois par jour. Il peut être prescrit en présence des traumatismes osseux.

Hypericum perforatum est utilisé dans le cadre du traitement des traumatismes au niveau des nerfs ou des conséquences d’un traumatisme crânien, avec notamment, les maux de tête, les vertiges. La posologie consiste à prendre la dilution 30 CH, à raison de 5 granules, deux fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Dans bien des cas, les traumatismes nécessitent une intervention médicale rapide. Il est important de contacter rapidement les urgences en cas de traumatisme important. L’apparition de certains signes, rend impérative cette consultation aux urgences, à savoir des maux de tête violents, des vomissements, des troubles de la conscience.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.