Être en bonne santé, c’est une grâce !

Santé en ligneHoméopathieMaladies traitéesTroubles cardio-vasculairesHypertension artérielle et homéopathie
Hypertension artérielle et homéopathie
Mercredi 20 décembre 2017

Traiter l’hypertension artérielle par homéopathie

L’hypertension artérielle est définie comme étant une élévation trop importante et permanente de la pression ou de la force que le sang exerce contre la paroi des artères. Il s’agit, en d’autres termes, d’une pression artérielle trop élevée, avec pour conséquence un cœur qui fournit plus d’efforts pour pomper le sang à travers les vaisseaux sanguins. L’hypertension artérielle (HTA) ou haute pression sanguine est caractérisée par des chiffres tensionnels supérieurs à 14/9 centimètres de mercure (cm Hg) après plusieurs mesures de la tension artérielle. Le premier chiffre correspond à la pression artérielle systole (PAS) ou la pression qui prévaut dans les artères lorsque le cœur se contracte et expulse le sang dans le réseau artériel. Le second chiffre correspond à la pression artérielle diastolique ou la pression qui prévaut au moment où le cœur se détend entre deux contractions. La pression artérielle normale est de 12/ 8 cm Hg.

Cause

L’hypertension artérielle est un trouble cardiovasculaire. Elle n’est pas liée à une cause bien précise, elle est alors dite essentielle ou idiopathique. Cependant, certains facteurs, en l’occurrence, l’âge, le manque d’exercice, une alimentation riche en sel, une consommation excessive d’alcool, le surpoids, l’obésité, le tabac et une vie stressante, sont susceptibles de favoriser son apparition.
Rarement, l’hypertension artérielle est dite secondaire, elle est alors secondaire à une pathologie (une affection des reins, des glandes surrénales ou de la thyroïde) ou à la prise de certains médicaments (les anti-inflammatoires, les bronchodilatateurs, décongestionnants nasaux).

Signes et symptômes

Généralement, l’hypertension est une pathologie qui n’entraîne aucun symptôme, elle est asymptomatique. Mais, lorsqu’elle est sévère ou à un stade modéré, elle peut occasionner certaines manifestations cliniques, à savoir, des saignements au niveau du nez, des palpitations, des vertiges, des bourdonnements d’oreilles, des fourmillements au niveau des mains et des pieds. D’autres signes peuvent également apparaître : des maux de tête circonscrits au niveau de la nuque, une nervosité, une insomnie, des troubles de la vision, des nausées, des vomissements.

Traitements homéopathiques de l’hypertension artérielle

Divers remèdes homéopathiques sont caractérisés par une efficacité qui permet de réduire la tension artérielle. Ainsi, les patients hypertendus peuvent avoir recours à Belladonna 9 CH lorsqu’ils sont confrontés à des poussées hypertensives dominées par une céphalée pulsatile, une congestion et un battement des artères. Il est recommandé d’absorber 5 granules quotidiennement, de préférence le soir.

Quand l’hypertension artérielle est marquée par des accès soudains ou des crises, des palpitations violentes, des céphalées, le remède approprié est Aconit. Il convient d’administrer la dilution 7 CH, à hauteur de 4 granules, deux fois par jour.

Arum metallicum est préconisé lorsque l’hypertension artérielle est sévère, avec des céphalées et des complications cardiaques, à raison d’une dose en dilution 15 CH hebdomadairement.

Sufur est un remède qui s’avère particulièrement utile lorsque l’hypertension artérielle débute ou lorsque des symptômes tels que les vertiges, les acouphènes, les palpitations prévalent. La posologie consiste à prendre une dose en dilution 15 CH par semaine.

Quand consulter un médecin ?

Les principales complications associées à l’hypertension artérielle nécessitent une prise en charge médicale rapide. Celles-ci sont notamment des maux de tête violents, des difficultés respiratoires, une insuffisance cardiaque, un œdème pulmonaire, des atteintes cardiaques ou rénales. Avec la pression exercée par le sang sur les artères, celles-ci peuvent se rompre avec la survenue d’une hémorragie. Ainsi, la rupture d’un vaisseau cérébral (accident vasculaire cérébral hémorragique) peut également surgir. Les cas de rupture des vaisseaux sanguins et d’anévrisme constituent des urgences médicales.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.