Être en bonne santé, c’est une grâce !

Santé en ligneHoméopathieMaladies traitéesTroubles cutanésPityriasis rosé de Gibert et homéopathie
Pityriasis rosé de Gibert et homéopathie
Samedi 9 décembre 2017

Traiter le pityriasis rosé de Gibert par homéopathie

Le pityriasis rosé de Gibert est une pathologie cutanée bénigne et fréquente, il est caractérisé par l’apparition de plaques rouges au niveau de la peau. Cette dermatose fut décrite pour la première fois, en 1860, par le dermatologue français Camille-Melchior Gibert. Elle affecte surtout les personnes jeunes avec un âge situé entre 10 à 30 ans. Elle semble plus fréquente au printemps et à l’autonome, en particulier dans les pays tempérés. Spontanément résolutif, le pityriasis rosé de Gibert ne récidive qu’exceptionnellement.

Manifestations

D’apparition brutale, le pityriasis rosé de Gibert est marqué par une phase d’éruption cutanée au cours de laquelle apparaît une tache rouge ou rosée de forme ovale ou circulaire, de 2 à 10 cm. Cette tache surgit, généralement, sur la poitrine, l’abdomen ou le dos, parfois sur les membres. La zone centrale de la tache est pale ou claire avec un aspect fripé. La bordure est marquée par une couleur rosée avec une fine peau blanchâtre (squame). La tache est, ainsi délimitée à la périphérie, par une desquamation très fine.

Au fil des jours, cette tache progresse par vague progressive et se transforme en lésions cutanées formées de nombreuses petites taches en relief, avec une taille oscillant entre 0,5 et 1,5 cm, recouvertes de fines couches blanches. Cette éruption cutanée secondaire apparaît sur le tronc, le cou, les bras et le haut des cuisses. Généralement, elle épargne le visage. Après 4 à 8 semaines, l’éruption cutanée s’estompe et disparaît sans laisser de traces.

Causes

Il n’y a pas de cause définitivement établie. Cependant, une infection virale pourrait être à l’origine du pityriasis rosé de Gibert, avec vraisemblablement la réactivation d’un virus de l’herpès, à savoir, HHV6 (Herpes Virus 6) ou HHV7 (Herpes Virus 7). Une infection bactérienne et une pathologique fongique sont des hypothèses évoquées pour suggérer la cause de cette dermatose.

Traitement homéopathique du pityriasis rosé de Gibert

Un traitement homéopathique peut être envisagé chez certains patients en vue d’améliorer le quotidien ou de réduire la durée d’évolution du pityriasis rosé de Gibert. Pour ce faire, la dilution 5 CH d’Arsenicum album est prescrite lorsque les manifestations cliniques sont dominées par l’apparition de taches rosées, de forme ovale, des squames fines. La posologie recommandée consiste à absorber 3 granules, trois fois par jour jusqu’à ce qu’il ait des signes d’amélioration. Quand les squames sont larges sur une peau sèche, Arsenicum iodatum 9 CH est le remède approprié, à hauteur de 3 granules, trois fois par jour pendant un mois. Berberis vulgaris s’avère également utile en présence d’un cas de pityriasis rosé de Gibert, à raison de 5 granules, deux fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Il est important de consulter un médecin en vue d’effectuer un diagnostic qui essentiellement clinique ou de soulager certains symptômes tels que les démangeaisons ou des infections bactériennes secondaires. Aussi, cette expertise médicale doit être sollicitée lorsque les manifestations cliniques persistent au-delà de 5 mois, avec la propagation rapide de l’éruption cutanée sur tout le corps ou l’apparition de plaque contenant du sang ou du pus. Ces signes peuvent être liés à une autre pathologie, différente du pityriasis rosé de Gibert.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.