Être en bonne santé, c’est une grâce !

Ortie piquante
Jeudi 28 avril 2016

Ortie piquante : composition, indications thérapeutiques, emploi, risques

Plante nutritive, l’ortie a fait ses preuves dans le passé lors de périodes de grandes famines. Elle possède également de nombreuses vertus thérapeutiques. Elle pousse un peu partout surtout dans les sols riches en azote mais sa cueillette doit se faire avec précaution.

L’ortie piquante encore appelée grande ortie est utilisée depuis très longtemps comme aliment. C’est une plante très appréciée des herboristes pour ses nombreuses vertus médicinales. Elle est à la fois détoxifiante, reminéralisante et alcanisante.

Composition

Les feuilles et les graines contiennent une quantité importante de protéines, ce qui fait de l’ortie une plante idéale pour les sportifs et les convalescents. Dans les feuilles on retrouve de la vitamine A, B5, B9, C et K. La feuille d’ortie contient cinq fois plus de vitamine C qu’un citron. L’ortie est aussi riche en silice et en chlorophylle.

Indications thérapeutiques

L’ortie nourrit et apporte les minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. C’est une plante fortifiante et revitalisante. Sa consommation est recommandée en période de fatigue physique et nerveuse importante. C’est aussi un excellent remède contre l’anémie. Elle facilite l’élimination des toxines par les reins. L’ortie agit aussi sur la fertilité. En effet, elle augmente la quantité et la qualité des spermatozoïdes.

L’ortie a également des propriétés anti-inflammatoires. Combiné avec d’autres plantes, elle peut prévenir et réduire les effets des tendinites, blessures, et autres douleurs articulaires. Elle favorise l’attention, la concentration et booste la mémoire. C’est un excellent antidiarrhéique et peut être utilisé en cas de diarrhées, choléra. Elle est conseillée chez la femme enceinte, car sa consommation stimule les montées de lait et augmenter la qualité du lait produit.

Mode d’emploi

Il est conseillé de consommer quotidiennement l’ortie pour bénéficier de ses vertus. Cette plante peut être consommée sous forme de tisane. Pour la préparer, il suffit de verser directement de l’eau chaude dans un bol contenant des feuilles et la racine d’ortie et laisser infuser. Quant aux graines, on peut les manger directement à la petite cuillère accompagnée d’un peu de miel. Il est possible de l’absorber sous forme de jus en l’associant à d’autres fruits et légumes.

Une autre manière de la consommer est sous forme de soupe avec d’autres légumes. Mais il est à noter que la cuisson détruit un grand nombre de principes actifs de l’ortie. Pour y remédier, il est préférable de préparer le bouillon de légumes et rajouter l’ortie juste avant de servir. Appliquée en lotion, elle entretient la peau et lutte contre l’acné. Il est possible de l’utiliser en bain de bouche, c’est un remède efficace contre les aphtes, la gingivite et l’angine.

Risques et mise en garde

L’ortie peut être consommée en grande quantité tous les jours. Il n’existe pas de contre-indications particulières. Il est recommandé d’éviter de la consommer le soir après 19h, car son action stimulante pourrait entrainer une insomnie. Il faut vérifier que l’ortie qui va être consommée provient d’un espace sain comme la forêt ou la montagne, car l’ortie a tendance à stocker les métaux lourds ainsi que les produits toxiques au niveau de ses feuilles et ses racines


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.